IMG_0519Les invités n'ont pas reconnu le chou-fleur dans ce velouté ! Le Roquefort y était sûrement pour beaucoup, mais l'astuce était d'avoir 'triché' avec des courgettes qui ont allégé et donné le caractère onctueux tout en atténuant la vigueur un peu trop tenace du chou-fleur.

Servi avec quelques copaux de jambon fumé (légèrement poêlés pour les faire croustiller) et de quelques amandes efillées et grillées à la poêle elles aussi.

Recette très simple (4 à 6 assiettes) :

Un demi chou-fleur (ou des fleurettes surgelées)
Une courgette
Un oignon, une gousse d'aïl
Une bonne part de Roquefort
Sel, poivre, une pincée de 4-épices, d'herbes de Provence et un cube de bouillon
Une tranche de Jambon fumé à détailler en fins copeaux (éventuellement lardons fumés)
Quelques amandes effilées.


Faire légèrement blondir l'oignon, ajouter ensuite courgette et aïl et laisser revenir quelques instants. Mettre ensuite les fleurettes de chou-fleur, sel, poivre, herbes et 4-épices, mouiller d'eau (sans trop) et mettre le cube. Laisser cuire une vingtaine de minutes à l'auto-cuiseur (le chou-fleur ne doit pas être ferme).
Passer au mixer, ajouter le Roquefort et au besoin une pointe de crème fraîche, et mixer le tout une dernière fois pour avoir une consistance bien lisse. Tenir au chaud. Au moment de servir, griller les copeaux de jambon fumé sur un côte de la poele et les amandes effilées sur l'autre, dès qu'elles sont colorées, servir les assiettes (ou bols, verrines, etc...) et décorer avec le jambon et les amandes.

IMG_0518

Les variantes : dans le même esprit, on peut faire une crème de chou-fleur au Saint-Agur (fromage à pâte pêrsillée), mais aussi une crème de brocolis au Roquefort ou au Saint Agur !