La même recette s'applique à toute la verdure : épinards, feuille de bettes, fanes de radis ou de jeunes navets, cresson, oseille, etc...

Le plus dur dans l'histoire, ce n'est pas de trouver les orties, mais de les récolter !

Pour 4 personnes : une dizaine de tiges d'orties, 2 pommes de terre, 1 courgette, 1 oignon (1 échalotte), sel, poivre, 1 cube de bouillon, et le reste est affaire de goût et de disponibilité...

IMG_7517

Evidement, la paire de gants s'impose, le port de manches longues aussi, et ce tant que les coquines ne sont pas encore dans la casserole... sinon, aïe !

IMG_7519Inutile de préciser qu'on ne cueille que des plantes jeunes et fraîches de préférence au début de leur végétation, c'est à dire avant la floraison (au printemps ou lors de la respousse d'automne). Pour les fanes de radis, on ne prendra que les bottes bien fraîches !

La délicate opération terminée, on rince abondament les feuilles détachées des tiges mais attention, même dans l'eau, les orties continuent de piquer d'où ma recommandation précédente sur le port du gant !IMG_7515

Ensuite, tout est question de goût : on fait blondir un oignon (ou une échalotte) dans (au choix) : beurre, huile d'olive ou autre, graisse de canard. On y jette les orties préalablement essorées, et on les laisse prendre à la chaleur quelques minutes en les remuant pour éviter qu'elles accrochent. Pendant ce temps, on aura pelé une gousse d'ail, deux pommes de terre et aujourd'hui une courgette solitaire (qui donnera du moelleux à la soupe) que l'on jetera coupées en morceaux dans la cocotte avec les orties.

IMG_7516Classiquement, on rajoute sel, poivre, herbes de provence ou thym, une pincée de quatre-épices, une branche de céleri (facultatif) ou du sel au céleri si on en a sous la main, et enfin un cube de bouillon de volaille au autre. 

On complète d'eau afin de recouvrir les légumes (sans excès sinon la soupe sera trop claire et ne ressemblera pas à un velouté), et on cuit huit à dix minutes minutes à la vapeur (selon la taille des morceaux de pommes de terre !).

Il suffit ensuite de passer le tout au mixer. On peut ensuite servir et agrémenter l'assiette d'une cuillère de crème fraîche, et/ou d'une pincée de parmesan ou de fromage râpé. On peut aussi préablement mixer avec du fromage fondu ou mieux, du Roquefort ou à défaut un fromage bleu.

L'astuce : si la soupe est trop liquide, on peut l'épaissir avec quelques flocons de pommes de terre (préparation pour purée), et le tour est joué...

L'autre astuce pour éviter une soupe trop liquide : ne pas mixer tout ensemble, prélever du bouillon et le rajouter à la purée de légumes mixée pour obtenir la consistence désirée.

Dernière astuce : on peut très facilement remplacer les pommes de terre par une ou deux courgettes qui donnent de l'onctuosité à la recette et l'allègent de quelques glucides mal vus de ceux/celles qui soignent leur ligne...